Sud-Ouest Design

Les mots-clés sont morts, vive les mots-clés !

Les mots-clés sont morts, vive les mots-clés !

Catégories : agence web. | 9 juillet 2019

L’ascension de l’intelligence artificielle (IA) n’est pas comme dans les films d’Hollywood, mais influence notre quotidien plus qu’on ne le pense. Sur Internet, cette intelligence artificielle influence non seulement les sites proposés par les moteurs de recherche, mais aussi notre façon de les trouver et même de les visiter.

L’aube des mots-clés

Avez-vous déjà parlé à un agent virtuel ou chabot ? L’agent virtuel est actuellement la célébrité parmi les technologies de l’IA. Il est un outil de plus en plus utilisé pour tous les services à la clientèle. En faisant partie intégrale de la stratégie marketing digitale des marques, il joue un rôle important en ce qui concerne la planification des mots-clés.

Pour comprendre ce qui se passe actuellement, revenons un peu en arrière. Il y a quelques années, alors que le nombre de sites Internet a rapidement explosé, les outils de recherche logiciels se connectant sur plusieurs moteurs de recherche ne répondaient plus aux nouveaux besoins des utilisateurs. Sont alors arrivés les Google, Yahoo et Bing de ce monde qui ont actuellement le monopole de l’utilisation de recherche sur le web.

Cependant, à leur début, les géants de la recherche disposaient seulement d’un algorithme très rudimentaire qui dont le détournement des résultats de recherche était possible grâce à quelques astuces. Aujourd’hui encore praticables, on retrouve parmi ces méthodes peu scrupuleuses l’ajout des mots-clés de mauvais goût qui fait ressortir des sites sans aucune relation avec le résultat de recherche désiré. Cette technique, sur utilisée, favorise le trafic du site Internet, mais fait perdre un temps précieux aux utilisateurs des moteurs de recherches. Les solutions efficaces semblent de plus en plus rares contrairement à ces tactiques malhonnêtes.Par ailleurs, la mise en place de la publicité ciblée a été fructueuse à plusieurs égards. Cette pratique rapporte, mais afin de bien cibler la clientèle, cela oblige les moteurs de recherche à être beaucoup plus pertinents.

Les anciennes techniques, tel que d’intégrer les mots-clés (méta-mots) à même le code caché de la page web, laissent à désirer. Avec ce type de méthode, il est plus difficile de se différencier de la compétition, car celle-ci peut utiliser les mêmes méta-mots sans pertinence à leur contenu. Les concepteurs de site doivent donc tout repenser et retravailler le marketing web avec le fait évident : Les mots-clefs sont « presque » morts…

La venue du SEO

SEO : Search Engine Optimisation.En français : Optimisé pour les Moteurs de Recherche. Les appareils mobiles ont grandement influencé le design de site web ces dernières années. La structure de la page d’accueil est aussi importante que celle des autres sections du site. Toutes ces pages sont analysées de façon indépendante sous la notoriété du nom de domaine.

Cependant, la facilité à faire défiler la page et la difficulté à cliquer sur le menu fait de la page d’accueil un cas particulier. C’est un SUPER MENU!!!! Plein écran en bonus.  La venue des sites adaptatifs facilite la gestion de ces deux modes d’affichage et le contenu reste d’autant plus important que lisible.

De façon progressive, les algorithmes de recherche se peaufinent et permettent maintenant non seulement de lire les sites internet, mais aussi de les comprendre. Les titres des pages sont analysés ainsi que le texte sous-jacent. La structure des pages est mise en valeur et facilite la compréhension du contenu pour les moteurs de recherche et, par le fait même, des visiteurs.

Les outils de gestion délaissent peu à peu l’intégration des méta-mots et offrent, eux aussi, l’analyse de contenu. Cacher des mots clés de couleur blanche sur fond blanc ne suffit plus à berner cette nouvelle forme d’intelligence. Seul le contenu visible est maintenant pris en compte. Encoder des méta-mots est maintenant inutile car… le contenu lisible sur votre écran est maintenant roi.

La pertinence du contenu

Force est de constater que les mots-clés font maintenant partie intégrante du contenu de votre site web. Ils sont choisis, par vous, afin d’être référencés. Avec un peu de chance, ces mêmes mots seront cherchés par un internaute. Le résultat de la recherche affiché à l’écran dépend de plusieurs facteurs, mais concentrons-nous sur quelques astuces du contenu :

  • Les mots-clésparlons-en : commencez par définir uneliste de mots-clés ciblésou d’expressions stratégiques pour obtenir une bonne position sur les résultats des moteurs de recherche. Pour choisir les bons mots-clé ciblés, analysez le trafic généré pour chaque mot-clé, la qualité du trafic engendré par le mot-clé, etc.
  • Les séparateurs de mots: utilisez des URLs avec des « tirets ( – ) » pour séparer vos mots-clés plutôt que des « underscores ( _ ) », car selon Google, seul le tiret est un séparateur.
  • Le titre: celui-çi doit inciter au clic et contenir des mots clés. Le title qui s’écrit entre les balises <head> </head> d’une page web doit contenir entre 55 et 65 caractères.
  • Écrivez vos mots-clésdans le titre de la page, mais aussi de nouveau dans le contenu ou ladescription du produit. Utilisez des expressions différentes à l’aide desynonymes ou encore de tournures de phrases différentes.

 

La balise meta description: elle est un résumé (de 150 à 160 caractères) de la page web pour la lectures des moteurs de recherche et elle est également affiché par Google dans ses résultats. Parce qu’elle est visible de l’internaute, celle-çi doit l’inciter à cliquer sur le site internet.

 

  • Évitez les onglets vides de sens.Avec un menu tel que : À propos, Services, Produits et Contact, vous faites compétition à des milliers de sites qui contiennent : services, produit, contact, etc. Par exemple : < Services > pourrait devenir < Expertise en comptabilité >.
  • Une fois le texte élaboré, il est très important de faire comprendre aux moteurs de recherche la structure du contenu. Cela se traduit avec les H-Tag. Ce code caché dans la programmation de votre page permet de prioriser ou de donner une importance à ces mots.<h1> est le plus important.<h2>, moins important que <h1>. <h3> est moins important que <h2> et ainsi de suite. Si vous présentez plusieurs H-Tag de la même importance, l’intelligence artificielle analysera et donnera la même importance à ceux-ci.
  • Dans un monde idéal, il serait avisé de hiérarchiser le contenu. Pour cela, utilisez <h1> pour le titre de la page, <h2> le sous-titre, <h3> titre du paragraphe, produit ou service par exemple. <h4> … à votre guise selon le contexte. Vous pouvez utiliser jusqu’à <h6> si nécessaire.
  • Une adresse web optimisée: L’URLou adresse de chaque page doit être idéalement composée de noms intelligibles : évitez les combinaisons compliquées !

Maintenant les choses ont le mérite d’être claires, car il suffit d’en parler, ou d’écrire ce que vous offrez sur votre site. Détaillez le contenu et ajoutez des images. Structurez votre texte avec des titres évocateurs et faites de même avec les sous-titres. Soyez créatif et posez-vous la question : Qu’est-ce que les gens recherchent pour me trouver ?

L’Âge d’or du SEO

Sommes-nous dans cette aire prometteuse de la suroptimisation du contenu ? La créativité humaine contre l’iA. Pas besoin d’être un génie de l’entourloupe pour faire un peu de SEO. Il suffit d’intégrer les fameux mots clés dans le contenu de votre site et suivre ces quelques conseils, ce sera déjà un bon début. La « Quête du contenu parfait » est maintenant lancée. Les outils d’analyse sont nombreux et parfois même gratuits.

Préparez-vous écrivain, compositeur, analyste marketing de ce monde, car la demande sera… SEO.

 

Nos réalisations

Abonnez-vous à notre infolettre